Vin

Comment Savourer Le Goût Fruité Du Chenin ?

Le Chenin est un vin blanc français qui trouve ses racines en bord de Loire dans la région angevine chère à Rabelais et son célèbre Gargantua. Il est apparu au IXè siècle et provient du chenin noir. Il a ensuite été largement adopté dans l’ensemble de la Touraine. En France, il est également cultivé dans le Languedoc mais c’est surtout à l’étranger, notamment en Afrique du Sud que la production du Chenin est importante, ainsi qu’en Nouvelle-Zélande, au Chili, en Argentine et en Californie. Le Chenin s’adapte donc facilement à de nombreuses zones géographiques et à différents climats, mais c’est bien dans des zones fraiches qu’il donne le meilleur de lui-même.
Le sol sur lequel le Chenin est cultivé a un impact sur son goût, comme pour tout cépage. Ainsi, lorsqu’il est planté en bordure de mer, dans des zones sablonneuses, il donne un vin léger, à boire jeune. Dans des zones plus riches en argile et en calcaire, il sera plus intense grâce aux minéraux et à la note acide contenus dans le calcaire. Plus le sol est riche, plus il donnera de fruits, car il est particulièrement fertile si les conditions lui sont favorables. Le climat de prédilection du Chenin se trouve dans sa région d’origine : dans le nord de l’Anjou.
En ce qui concerne les maladies, le Chenin est très vulnérable face à la pourriture grise et aux maladies de bois que sont l’Eutypiose, l’Esca ainsi qu’à l’Oïdium. Il est nettement moins sensible à l’anthracnose, au mildiou et au black rot. Il est conseillé de le préserver et de le protéger des gelées tardives qui apparaissent au printemps afin de maximiser la fertilité des bourgeons secondaires.

Comme de nombreux cépages, on identifie facilement le Chenin en observant les jeunes rameaux sur lesquels on trouve de nombreux poils allongés, les jeunes feuilles sont de couleur cuivre. A l’âge adulte, ses feuilles comportent entre 3 et 5 lobes clairement distincts les uns des autres, les dents des lobes ne sont pas particulièrement grandes, et les nervures sont rouges. Les baies du Chenin sont de forme arrondie, généralement petites, et ses grappes sont moyennes voire grosses.

Grâce au Chenin, on obtient des vins secs, des vins effervescents ainsi que des vins liquoreux. En bouche, il a un goût acide mais élégant, il est considéré comme un vin vif. Son acidité lui permet de bien vieillir en bouteille en développant ses arômes de coing mûrs et de poire. On trouve également des notes de fruits confits, de miel d’acacia ainsi que de citron. Et plus rarement, mais pour le plus grand bonheur du palais, le Chenin offre parfois des saveurs de tilleul et de gingembre, un goût épicé qui n’est pas pour déplaire à tout amateur de bon vin.

Le Chenin peut être servi avec des plats asiatiques épicés, la cuisine thaïlandaise et indienne, notamment, lui va à ravir, de même que des plats japonais comme les sushis. Il accompagne très bien les plats issus de la cuisine fusion ainsi que des plateaux de fruits de mer comportant des gambas ou des poissons tels que le rouget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *